Répondération du risque

Les marchés évoluent et peuvent influer sur le pourcentage des différentes classes d’actifs définies au départ. Un OPC peut très bien après une longue période de hausse dépasser largement son niveau d’allocation prévu lors de la création de la SICAV. Il représente dès lors un profil de risque différent de celui défini au départ. Il sera donc nécessaire de revenir à l’allocation stratégique de départ.

Finalement, revenir au profil de risque de départ n’est rien d’autre que de vendre plus haut une classe d’actifs et de racheter plus bas une autre sans que les décisions soient guidées par les émotions.

Le maintien de l’allocation stratégique d’investissement et non le suivi aveugle du cycle émotionnel de l’investissement est essentiel.